Français : Fiche de lecture – « No et moi » de Delphine de Vigan (extraits)

Vous trouverez ici un extrait de la fiche de lecture illustrée du roman No et moi, écrit par Delphine de Vigan et publié en 2007.

Notre fiche de lecture a été publiée en 2021. Vous trouverez ci-dessous un résumé des 6 premiers chapitres du roman.

Résumé des premiers chapitres

1- Le choix du sujet d’exposé (en classe)

L’intrigue commence dans une salle de classe.[1] Lou, une jeune fille timide, rêveuse et surdouée, est interpellée par son enseignant, M. Marin. Il lui demande le sujet de son exposé. Prise de court, elle répond qu’elle va faire son exposé sur les sans-abri, et plus spécifiquement sur l’itinéraire d’une jeune femme SDF, qu’elle va interviewer. L’enseignant accepte ; à la fin du cours, il lui conseille de faire attention et d’être accompagné par un parent, mais Lou lui répond : « Ne vous inquiétez pas. Tout est organisé ».

2- Rencontre avec No (gare d’Austerlitz)

Lou confie qu’elle aime bien se rendre à la gare d’Austerlitz, pour y voir les gens se réunir ou se séparer. Elle narre alors sa rencontre avec No, une jeune sans-abri qui l’aborde et lui demande une cigarette. Elles échangent quelques mots et se présentent, puis No demande un peu d’argent. No demande ensuite à la jeune fille sa classe et son âge : Lou a 13 ans et est en seconde. Elle est en avance : Lou explique qu’elle a sauté deux classes.

On apprend que Lou est en décalage par rapport aux autres, d’abord par son âge (elle a sauté une classe) et par ses pensées.

Lou décèle chez la jeune SDF un « secret » mais ne saurait dire lequel.

3- Rencontre avec Lucas le jour de la rentrée (lycée)

Lou évoque Lucas, un garçon qu’elle a aperçu au premier jour de la rentrée de seconde, un jeune « à qui la vie ne fait pas peur » et qui subit les foudres de son professeur à cause de ses mauvais résultats et son attitude nonchalante. En classe, c’est le premier à avoir souri à Lou au moment où elle était intimidée, étant nouvelle dans le lycée.

On revient au présent : Lou connaît maintenant les gens de sa classe. Elle est aussi tombée amoureuse de Lucas.

4- Un café avec No (gare ; brasserie « Le Relais d’Auvergne »)

Lou se rend à la gare d’Austerlitz pour retrouver No. Elle la trouve en train de mendier puis l’invite à boire quelque chose. No accepte, prend avec elle ses sacs et suit la jeune fille.

No passe le bonjour à des connaissances sur le chemin : elle connaît les gens de la gare. Lou lui propose de s’asseoir à un café, mais elle refuse : « là, elle est grillée ». Finalement, elles vont dans un restaurant-brasserie, « Le Relais d’Auvergne ». Alors que Lou commande un coca, No demande une vodka, ce qui étonne le serveur. Il toise No, habillée d’un blouson sale, puis acquiesce et s’en va. Plus tard, les deux filles sont servies : Lou a « mal au ventre » en voyant les « mains noires », les « ongles rongés jusqu’au sang » et les « traces de griffures sur les poignets » de No : la SDF est « abîmée » (p. 27). 

No demande à Lou où elle habite. Elle habite à Paris, « Filles du Calvaire » (un bon quartier). Lou retourne la question à No, qui lui répond en faisant un geste de main qui veut dire « nulle part ». Elle dit ne pas avoir de parents. No est agitée. Elle reprend une vodka et vole une cigarette sur la table à côté. Elle demande à Lou de lui parler. Gênée, Lou dépasse sa timidité et commence à parler d’elle, de son enfance, de sa nouvelle classe, de Lucas, de ses occupations… No écoute avec un « air amusé » et n’a pas l’air de la « trouver bizarre » : Lou se livre donc à elle. No finit par s’endormir, la tête dans les bras. Vers sept heures du soir, Lou décide finalement de partir, de peur de se faire « engueuler » par ses parents. Elle dit au revoir à No, qui va rester un peu au café. Lou demande : « Est-ce qu’on pourra se revoir ? » et No répond : « Si tu veux. » Lou s’en va, fait un signe à No à travers la vitre mais No ne la regarde pas.

5- L’angoisse de l’exposé (lycée)

M. Marin vient à rencontre de Lou à la fin d’un cours, pour lui parler au sujet de son exposé. Il lui donne des supports bibliographiques (livre et extrait de journal). Lou va ensuite dans la cour de récréation. Elle se retrouve seule : cela fait deux mois que la rentrée est écoulée, et « plus personne ne tente de venir » à la place qu’elle s’est trouvée près d’un arbre.

Peu après la rentrée, Lou avait été invitée à l’anniversaire de deux camarades, Léa et Axelle, mais finalement elle ne s’y est pas rendue, par manque de courage et par l’absence de soutien de sa maman. Depuis, Léa et Axelle ne lui parlent plus.

Lou évoque la psychologue Madame Cortanze, qui lui avait expliqué qu’elle était IP (intellectuellement précoce), et que c’était comme avoir une voiture plus rapide et plus performante que les autres. Hélas, Lou a l’impression de ne pas du tout maîtriser ce « véhicule ».

Elle songe à mille et une façons d’esquiver son exposé qui la terrorise. Finalement, Lucas l’aborde à la sortie de la classe et tente de la rassurer : « T’inquiète pas, Pépite, je suis sûr que tout va bien se passer. »

6- Nouvelle rencontre avec No et dîner avec le père (métro, café, maison)

Lou retrouve No, qui a « l’air de très mauvaise humeur ». Elle l’invite au café puis lui explique qu’elle doit interviewer une sans domicile fixe dans le cadre d’un exposé. No ne dit rien et reprend une bière. Finalement, elle semble accepter en demandant : « Qu’est-ce que tu me donnes en échange ? »

Il est tard : Lou rentre chez elle et dîne avec son père ; sa mère est déjà couchée. Le père tente d’animer la conversion. Lou a de la peine pour lui : il tente de faire bonne figure malgré la situation difficile, liée à la dépression de la maman. Lou, de façon inhabituelle, ne participe pas beaucoup à la discussion car elle est soucieuse par rapport à l’exposé, à No et à Lucas. Elle repense aux mots encourageants de son camarade de classe.


[1] Le roman débute in medias res (c’est-à-dire : « au milieu des choses »). C’est un procédé littéraire qui consiste à placer sans préalable le lecteur au milieu d’une action, les évènements qui précèdent n’étant relatés qu’après coup.

Vous pouvez retrouver la suite de la fiche de lecture en version e-book (ci-dessous) ou en version papier (sur le site d’Amazon)

Présentation

Notre fiche de lecture du roman « No et moi » de Delphine de Vigan, publiée en 2021, compte environ 50 pages A4 (25 000 mots) et une quinzaine d’illustrations.

Elle vous offrira une meilleure compréhension de l’œuvre, au travers des chapitres suivants :

– Biographie de l’auteur ;
– Présentation de l’œuvre ;
– Présentation et analyse des personnages principaux et secondaires ;
– Résumé détaillé des 55 chapitres du roman (les 250 pages du livre sont résumées en 22 pages) ;
– Aspects littéraires du roman ;
– Thèmes abordés dans l’œuvre ;
– Un questionnaire (type QCM) et son corrigé.

Cette fiche de lecture est idéale pour la préparation d’un examen (oral, contrôle de lecture, littérature). Elle convient aussi bien aux collégiens (d’un bon niveau) qu’aux lycéens. C’est un aide-mémoire pratique, qui permettra de gagner du temps en vous donnant les informations essentielles pour bien comprendre ce roman.

Laisser un commentaire