Français : Fiche de lecture illustrée – « Inconnu à cette adresse », de Kressmann Taylor

Vous trouverez ici un extrait de la fiche de lecture illustrée du livre « Inconnu à cette adresse » , écrit par Kressmann Taylor et publié en 1938. L’extrait en question est un résumé de l’intrigue.

Résumé de l’intrigue

Inconnu à cette adresse est une nouvelle épistolaire (relatant des échanges fictifs) : on lit les lettres de deux amis qui s’écrivent et se répondent. Cette correspondance imaginaire se déroule du 12 novembre 1932 au 3 mars 1934.

Il s’agit d’une nouvelle et non pas d’un roman : une nouvelle est très courte (contrairement au roman) et comporte généralement une chute (= fin, dénouement) brutale et inattendue.

On y découvre 20 lettres que s’échangent deux grands amis marchands d’art. Ces deux hommes, Max Eisenstein (Américain juif) et Martin Schulse (Allemand non-juif), ont lancé plusieurs années plus tôt, une galerie d’art à San Francisco. Cette société est florissante et les deux hommes ont gagné beaucoup d’argent. Au moment où l’intrigue débute, Martin vient de rentrer en Allemagne, où il s’est installé avec sa femme et ses garçons à Munich.

Carte postale de Munich (Allemagne), 1930.

Dans leurs lettres, les amis évoquent leur commerce, leur amitié, leurs proches, leur vie quotidienne et la politique.

Hélas, Martin se fait vite influencer par le climat politique en Allemagne : il adhère vite à l’idéologie du national-socialisme, laquelle nourrit une certaine haine des Juifs. La relation entre les deux amis se dégrade progressivement. Les dernières correspondances se rallongent, les lettres de Martin se raréfient et ce dernier devient plus froid envers son camarade. Entre temps, Martin est entré en politique au sein du parti local des nazis.

Un événement bouleverse cette relation autrefois amicale : Griselle, la sœur de Max, est de passage à Berlin. Étant juive, elle est pourchassée par des nazis et cherche refuge chez Martin, qui refuse. Griselle est alors livrée à elle-même et les agents des S.A. (sections d’assaut) l’arrêtent.

Max est très inquiet et n’a pas de nouvelles d’elle pendant un temps.

Plus tard, il apprend la mort de sa sœur par une lettre de Martin (lettre 12).

Max comprend que son ancien ami Martin n’a rien fait pour aider sa sœur, avec qui il avait pourtant eu une relation amoureuse il y a longtemps.

Il décide alors de se venger : sachant que le courrier de Martin est lu par les autorités allemandes, il lui envoie des messages étranges qui ont l’air d’être codés. Son but : faire croire aux services secrets allemands que Martin est un traître, un infiltré vendu à la cause des Juifs.

Martin est éberlué par ces lettres, puis semble comprendre la manœuvre. Il lui conjure d’arrêter au nom de leur amitié,dans sa dernière lettre adressée à Max. Toutefois, ce dernier veut aller jusqu’au bout et continue d’envoyer des messages codés.

À la fin de l’histoire, la dernière lettre de Max lui est retournée : on lit dessus « Inconnu à cette adresse ».

On comprend que Max a sans doute obtenu vengeance : Martin a certainement été arrêté.

Vous pouvez retrouver la suite de la fiche de lecture en version e-book (ci-dessous, format PDF) ou en version papier (sur le site d’Amazon)

La version complète de la fiche (35 pages, 11 000 mots) contient une biographie de Kressmann Taylor, un portrait détaillé des personnages, une description du contexte de l’histoire, de ses origines et de sa réception, un résumé détaillé de chaque lettre, ainsi qu’une analyse des éléments clés de l’œuvre. L’intrigue est mise en parallèle avec les événements qui se sont déroulés à la même époque, en Allemagne : vous trouverez donc de nombreux rappels historiques avec des illustrations.

Laisser un commentaire