Français : Fiche de lecture illustrée – « L’Étranger », d’Albert Camus

Vous trouverez ici un extrait de la fiche de lecture illustrée du roman ‘L’Étranger‘, écrit par Albert Camus et publié en 1942 ; voici une présentation de l’auteur, et un exposé des points clés du roman.

Présentation de l’auteur, Albert Camus

Vous pouvez visionner cette courte vidéo que nous avons réalisée sur la vie d’Albert Camus.

Albert Camus était un philosophe, romancier, dramaturge, essayiste, nouvelliste et journaliste.

 Il est né dans un domaine viticole à Mondovi (Algérie) en 1913. Son père Lucien Camus, ouvrier agricole, décéda en France en 1914, atteint par un éclat d’obus à la bataille de la Marne.

Albert Camus a des origines européennes : sa famille paternelle venait du sud de la France, tandis que sa famille maternelle venait d’Espagne. Il est donc un descendant de pieds-noirs. Il avait un grand frère, Lucien.

Après la mort de son père, il fut élevé à Alger, dans le quartier populaire de Belcourt, chez sa grand-mère. La famille était très pauvre et la mère de Lucien et Albert Camus, Catherine Sintès, une servante d’origine espagnole, était en partie sourde et analphabète. Les deux garçons devaient subir la dureté de leur grand-mère Catherine Marie Cardona. Albert Camus illustre cette enfance miséreuse mais malgré tout heureuse dans un roman commencé à la fin de sa vie, intitulé Le Premier Homme.

Albert Camus vécut le plaisir du beau temps, des baignades sur la plage de Tipasa, des matchs de foot avec le Racing Club Algérois (il se passionne pour le football à 14 ans). Ceci rendra l’auteur nostalgique, sans être tourné vers le passé.

Un tournant de sa vie est lié à son instituteur de CM2, Louis Germain, qui devient comme un père de substitution ; il remarque son intelligence et lui permet d’avoir une bourse d’études pour le lycée. C’est là-bas qu’il comprend qu’il est issu d’un milieu défavorisé, et il en a honte.

Alors qu’il est âgé de 17 ans, Camus sympathise avec son professeur de philosophie, Jean Grenier, qui va reconnaître ses dons exceptionnels.

C’est à cet âge que le jeune Albert a des symptômes inquiétants : il crache du sang. À l’hôpital, on lui diagnostique la tuberculose, une maladie des poumons potentiellement mortelle, et il doit arrêter le football. C’est un choc : cette maladie fait planer une menace permanente sur Camus. Effleuré par la mort, sans raison apparente, il se rend compte de la fragilité de la vie. Il développe un désir désespéré de vivre, sans toutefois trouver de sens à la vie elle-même. Cela a aussi favorisé en lui « cette liberté du cœur, cette légère distance à l’égard des intérêts humains. »

La maladie a eu un impact décisif sur l’œuvre de Camus : ce fut une épreuve fondatrice, qui a influencé son travail de réflexion et d’écriture.

En plus de Jean Grenier, une personne de la famille de Camus, Gustave Acault, va l’aider et lui donner goût à la littérature.

Albert Camus devient plus tard journaliste, anime des troupes théâtrales et une maison de la culture, et fait de la politique. À Alger, il publie Noces ainsi que L’envers et l’endroit.

Dans le journal Alger Républicain, il dénonce la misère de la population locale algérienne et va devoir quitter l’Algérie française, car on ne lui donne plus de travail. Pendant la Seconde guerre mondiale, il anime le journal Combat, une revue clandestine de la résistance française.

Après la guerre, Albert Camus poursuit son œuvre tournée autour de l’absurde et de la révolte. Il parle aussi des bonheurs de la vie, qui se trouvent souvent dans les choses simples.

En 1957, Camus reçoit le prix Nobel de littérature, qu’il dédie justement à son ancien professeur.

Son œuvre est déjà importante : il a alors publié une vingtaine d’œuvres ainsi que de très nombreux articles et préfaces.

Alors qu’on attendait encore de nombreux travaux de lui, il décède brutalement en 1960, à Villeblevin, des suites d’un accident de voiture. Il avait 46 ans.

Points clés de L’Étranger

L’Étranger est le premier roman d’Albert Camus, publié en 1942.

Il a été écrit à partir de l’été 1939 (comme on le voit d’après les Carnets de Camus), jusqu’à mai 1940.

Cette œuvre fait partie du cycle de l’absurde, avec l’essai Le mythe de Sisyphe (1942), et la pièce de théâtre Caligula(1944) ; Albert Camus nomme ces ouvrages « les trois Absurdes » dans ses Carnets (21 février 1941).

L’Étranger relate l’histoire d’un banal employé de bureau, Meursault, qui va connaître un destin tragique ; l’histoire commence avec la mort de sa mère, et se termine avec sa condamnation à mort.

Ce roman symbolise l’homme perdu face à l’absurdité de la vie. Le personnage principal a une attitude détachée, et accepte les événements qu’il subit. C’est aussi un homme sans filtre, qui dit la vérité et n’arrive pas à comprendre les conventions sociales et morales.

Parmi les thèmes abordés dans cette œuvre, on trouve :

Absurdité           Innocence et culpabilité          Indifférence          Ennui

Habitude      Meurtre     Révolte       Chaleur          Plaisirs de la vie

Fatigue                 Religion et athéisme

Une partie de la critique officielle sera sévère envers ce livre. En 1942, sous le Régime de Vichy, le livre sera jugé comme « immoral ». Néanmoins, Jean-Paul Sartre (écrivain et philosophe français, 1905-1980) parlera de son œuvre et contribuera à son renom.

Ceci n’empêchera pas L’Étranger d’être tiré à plus de six millions d’exemplaires, et traduit dans plus de soixante langues.

Il sera également adapté au cinéma par Luchino Visconti (célèbre réalisateur italien) en 1967.


Vous pouvez retrouver la suite de la fiche de lecture en version PDF (ci-dessous) ou en version papier (sur le site d’Amazon)

Le résumé de l’œuvre est complété par une analyse approfondie, qui va à l’essentiel.

Cette fiche est destinée à mieux interpréter le roman, de façon ludique, en peu de temps. Idéal pour le bac français mais aussi pour les collégiens d’un excellent niveau.

Les chapitres suivants sont abordés :

– Biographie d’Albert Camus et exposition de son travail ;

– Présentation et points clés du livre ;

– Résumé de chacun des onze chapitres ;

– Analyse et commentaire des épisodes marquants ;

– Aspects littéraires de l’œuvre ;

– Aspects philosophiques et autres caractéristiques de l’œuvre ;

– Suggestion de ressources complémentaires en lien avec l’ouvrage.

Cette fiche est ainsi destinée à mieux comprendre le roman, de façon ludique, en peu de temps. Les illustrations vous aideront à mémoriser les informations. Idéal pour le bac français mais aussi pour les collégiens d’un très bon niveau.

Laisser un commentaire